podcast MLM

#01. La prospection MLM traditionnelle est-elle démodée?

Voici la retranscription à l’écrit du premier épisode de mon podcast La Face Cachée du MLM, que tu peux retrouver en vidéo ou podcast. J’y parle de pourquoi la prospection MLM traditionnelle est démodée.


Hey, salut, bienvenue à toi dans ce podcast : la Face Cachée du MLM.

Je suis hyper content d’enregistrer ce nouveau podcast, j’ai plein de choses à te raconter. Heureux de te partager ce que j’ai appris ces 3 derniers mois, installe toi bien.

Avant de rentrer dans le détail de : “qui-suis-je ? pourquoi fais-je ce podcast ?”

LES 3 règles du podcast :

1) je ne te pitcherai pas mon mlm

Je ne te parlerai pas de mes produits, de mon plan de compensation, qu’il y a tel produit révolutionnaire…

Non, je ne suis pas là pour ça, ce n’est pas mon but, peu importe ton MLM, tu es le bienvenu ! 

2) Je déteste les méthodes traditionnelles

Les méthodes bloquées dans les années 80 où on va faire une liste de contacts, inviter son marché chaud, je ne fais pas ça et ce n’est pas le but du podcast de t’apprendre à prospecter au hasard sur Facebook, Instagram ou Linkedin.

3) Je n’ai rien inventé

Ce que je vais te transmettre, c’est 3 mois de formations et plus d’un millier d’euros investi en formations.

Je me suis beaucoup inspiré de comment font les nouveaux leaders US pour exploser.

Je me suis beaucoup formé via des marketeurs US qui m’inspirent beaucoup.

Je partage ce qui marche pour eux. Je documente mon apprentissage à travers de podcast.

Un de mes mentors, c’est Steve Larsen, il y a 1 à 2 personnes par jour qui font une candidature pour rejoindre sa downline (oui une candidature, le monde à l’envers).

Tu aimerais qu’une personne par jour te demande à travailler avec toi par jour ?

Mes rencontres avec deux visions du mlm

avant le mlm

J’ai eu un parcours assez classique : Bac ES, école de commerce, emploi de cadre en chemise.

J’ai fait une école de commerce car cela m’ouvrait beaucoup de portes, je faisais partie de ces gens qui n’avaient pas de métier passion, je ne sais pas si tu en avais un dès le lycée ? Moi non.

Je n’avais jamais réfléchi à mon futur, au question du sens, de l’épanouissement…

Après mon Master 2, j’ai trouvé un premier emploi en tant que business analyst dans le secteur automobile… rien à voir avec le MLM ! J’étais très content de mon salaire, de mes 10 semaines de congés, de certaines missions mais au bout de quelques mois je n’étais toujours pas épanoui.

Aller d’un point A à un point B, du lundi au vendredi, 42 semaines par an… Jusqu’à quand j’allais supporter ça? Jusqu’à 40, 50, 60, 70 ans?

Et un jour, j’ai eu un déclic !

J’avais une collègue qui m’a fait remarquer qu’il me restait 40 ans avant la retraite !

J’ai réalisé que si je ne faisais rien, rien n’allait changeait et que j’allais faire pendant 43 ans un métier qui ne m’excitait pas plus que ça.

Je me levais juste le matin pour aller prendre de l’argent…

Tu verras, je suis très analytique !

Quand j’ai vu 43 ans, j’ai découpé de la façon suivante :

Près de 7 jours travaillés sur 10 vont être travaillés pendant 43 ans !

7 sur 10, c’est énorme !

En soi le travail ce n’est pas un problème, mais est-ce un problème de passer 7 jours sur 10 pendant 43 ans dans un métier dans lequel on est pas épanoui ? où on n’y met pas de sens ? qui n’est pas fun ?

Dans le MLM il y a beaucoup plus de fun.

ma rencontre avec le mlm traditionnel

C’est là où la vie a mis devant moi le MLM, cela répondait à beaucoup d’envies et de rêves :

  • indépendance financière
  • développement personnel (on fait des choses que l’on aurait jamais faites si on n’avait pas fait de MLM, c’est fou!)
  • flexibilité de temps

J’ai débuté le MLM en parallèle de mon emploi (que j’ai quitté 1 an et demi après avoir commencé le MLM).

Ce que j’ai fait à mes débuts? Ce qu’on m’avait dit ! 

– Liste de contacts (20 puis 200 personnes)

– Appel de ces personnes 

– Présentation

– Suivi

– Soirées dans des bars parisiens à faire des présentations en 1 to 1

Je me rappellerais toujours de cette présentation :

je venais de passer 4 jours horribles au boulot et là, le jeudi soir, je présente à une fille le business dans un café.

À cette époque, cela me gênait d’arriver dans un rdv et de balancer directement mon truc, j’avais besoin de créer une discussion avant pour ne pas passer pour un vendeur, j’avais beaucoup de croyances limitantes par rapport à l’argent.

Au final on a passé 40 minutes à parler d’autres sujets, je ne voulais pas lâcher le morceau (le mec chiant car le but du rdv c’était de parler d’une “opportunité pro”), j’avais peur du NON, du rejet, de ne pas avancer et de me poser des questions.

Au bout de 45 minutes elle me dit :

“tu as l’air super sympa, j’avais peur que tu me présentes un truc où tu dois recruter des gens, ça je n’aime pas du tout, c’est malsain et immoral”

Ouille… J’ai donc dit que je faisais autre chose…

Comme tu peux le constater, je pars de très loin !

Mais, c’était ultra formateur de contacter/inviter/présenter !

Tu apprends à t’en foutre de la critique et je remercie les vieilles méthodes pour ça même si je les déteste aujourd’hui.

Que l’on s’entende bien : ces méthodes ont marché, marchent mais j’ai trouvé mieux et qui me correspond davantage.

Si toi tu adores faire plein d’invitations, “créer du lien” sur des réseaux sociaux, libre à toi, continue, tu es une denrée rare.

Cela ne sera pas le thème du podcast.

MA RENCONTRE AVEC LE MLM moderne, celui qui me passionne

En mars dernier j’ai saturé, je faisais des invitations au hasard sur les réseaux sociaux tous les jours, mon pitch c’était en gros “oui bonjour je vous contacte car j’ai vu votre profil (insérer une qualité ici), je ne sais pas si vous seriez intéressé par un projet innovant ?” ou alors je créais du lien avant sur Instagram.

J’ai fait des recherches Google et j’ai alors découvert des nouvelles techniques aux USA de distributeurs qui deviennent des leaders sans prospecter mais en faisant du marketing ! Tout cela sans même que leurs amis, famille, chien, grand mère ne soient au courant qu’ils font du MLM.

Imagine devenir un leader MLM sans avoir eu à prospecter tes potes ?

Sans avoir prospecté au hasard sur les réseaux sociaux des gens qui n’ont rien demandé ?

Moi clairement je voulais ressembler à ces nouveaux leaders.

Je ne voulais plus être un prédateur mais un gibier, et, au contraire de la savane, c’est une bonne chose dans le MLM !

Aujourd’hui, je fais un second métier mais toujours dans le but de développer mon propre MLM.

J’ai cette conviction qu’en partageant ces techniques, cela me fera avancer dans mon MLM et changera radicalement l’image du MLM en France, je mets ma pierre à l’édifice.

la face cachée du mlm

prospection MLM de contacts non qualifiés

Est-ce que cela t’est déjà arrivé d’avoir des retours négatifs sur le MLM quand tu faisais de la prospection ? 

Oh c’est pour un truc où tu dois recruter ? Non merci ! Je les connais les trucs pyramidaux, j’ai vu un reportage à M3, au Parisien quand il parle de JP-Fanguin. Moi je m’y connais et d’ailleurs fais attention mon ami, ne fais pas du MLM c’est pyramidal et tu vas perdre de l’argent ! Tu es dans un truc à la Madoff

Je ne veux plus avoir affaire à ce genre de profil.

Il faut tout de même reconnaître que ces personnes ont raison quand elles te disent que tu vas perdre de l’argent.

les terribles statistiques du mlm

Le faible pourcentage de distributeurs en bénéfice

A ton avis aux usa en 2011, sur 100 distributeurs, combien ont été en bénéfice ?

1 personne seulement.

Plusieurs raisons expliquent cela :

La majorité des distributeurs deviennent des clients fidèles (plusieurs exemples dans mon organisation). Souvent, les produits MLM sont de bonne qualité car mauvais produits = pas de recommandations.

Beaucoup d’abandons. C’est compliqué d’appeler ses amis, sa famille et cela peut-être très dur humainement.

Certains deviennent membre de la NFL (pas la ligue de football) : la “NO FRIENDS LIST anymore”. J’ai fait une enquête sur + de 100 networkeurs, beaucoup sont dans la NFL !

Dans ce podcast, on apprend à devenir leader de son MLM tout en laissant ses amis et sa famille tranquilles.

Une autre raison : 99% des distributeurs demandent en mariage des inconnus sans même créer de relation avant.

Ils arrivent dans la rue, se mettent à genoux et demandent : “veux-tu m’épouser”? 

Une demande en mariage cela ne se déroule pas comme ça…

Avant, on fait connaissance puis on prend un verre, puis au restaurant, puis un week-end, puis on emménage, puis des grandes vacances, puis ENFIN on fait sa demande en mariage ! Cela n’a pas été au premier regard ! C’est pour ça qu’il y a un gros problème dans le MLM aujourd’hui.

L’ultra concurrence

L’autre problématique est, qu’aux USA, il y a + d’un ménage sur 2 qui fait ou qui a fait du MLM… c’est énorme !

En France c’est moins mais cela augmente tous les ans.

La concurrence est de plus en plus rude.

Le problème est que tout le monde a le même système marketing :

  • liste de contacts puis on invite
  • sur les RS (réseaux sociaux) “je recherche 4 partenaires pour la fin du mois blablabla” “je recherche des testeurs…”

J’ai fait tout ça, je ne critique pas mais je ne veux plus faire ça !

Imagine quelqu’un qui voit ça tout le temps sur les réseaux sociaux ? Cela repousse de voir tout le temps la même chose

leçons à retenir

Par rapport à ces problématiques, je veux que tu retiennes 3 choses :

  1. Vous devez donner sans vouloir, avant de pouvoir avoir” Mike Dillard.

    Avec les nouvelles méthodes du MLM, tu dois apporter de la valeur ajoutée avant de parrainer (ou de vendre).

  2. Au lycée, tu as toujours ce mec mystérieux. Ce mec qui va rarement te montrer de l’attention, qui ne va t’envoyer peu de messages : avec ce profil, on a tendance à aller vers l’autre personne. Alors que quelqu’un qui te parle tout le temps, c’est l’opposé, on aura alors tendance à s’écarter !

    Que retirer de ça ?

    LA PROSPECTION REJETTE ET LE MARKETING ATTIRE !

  3. Aujourd’hui, les gens aiment acheter, mais ils n’aiment pas sentir qu’ils doivent acheter !
    J’ai fait un voyage en Turquie avec ma copine… L’enfer !

    J’arrive dans un magasin turc, la vendeuse me force à aller voir des vêtements, je lui dis de nous laisser tranquille, mais elle nous suivait et nous montrait des vêtements, à la limite du harcèlement…

    J’ai fui, car j’ai senti que j’étais un gibier !

On arrive déjà à plus de 20 minutes de podcast.

Je te remercie d’avoir écouté l’épisode, n’hésite pas à t’abonner et à me donner un avis en retour. (ou dans les commentaires ci-dessous)

J’ai réalisé une série de 5 vidéos de “pourquoi la prospection MLM traditionnelle est démodée dans le MLM” et des techniques pour devenir un leader sans avoir à prospecter ta famille, tes amis et à envoyer des messages au hasard sur les réseaux sociaux, c’est gratuit.

Retrouve ta série de 5 vidéos ‘De Prospecteur à convoité : Comment parrainer sans devoir faire des invitations dans ton MLM ?’ en cliquant ICI

Je te retrouve au prochain épisode,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *