Le plus grand LOSER du MLM (moi)

je n’y arrive pas en MLM…

Pendant 2 ans, j’ai fait tout ce que mes uplines m’avaient dit de faire :

  • Pour commencer, faire une liste de contacts en espérant que quelques noms sur cette liste souhaitent rejoindre mon marketing de réseau ou acheter mon produit MLM.
  • Puis, faire des stories et posts sur les réseaux sociaux.
  • Contacter des professionnels.
  • Faire du développement personnel tous les jours pour me garder motiver à faire du marketing relationnel

ET…

J’ai échoué avec un grand E.

Rien à faire, je n’y arrive pas en MLM…

Mon avant MLM

Avant de me débuter mon aventure en marketing de réseau, j’étais un jeune cadre dynamique qui avait coché toutes les cases :

  • école de commerce
  • cdi
  • job bien payé
  • avoir un travail où il vaut mieux porter une chemise
  • petite barbe bien taillée de jeune cadre dynamique
  • attente du vendredi soir et flemme du lundi matin

En août 2017, je deviens business analyst dans le secteur automobile.
Super, un bon poste pour briller en société, même si personne ne comprend ce que je fais. (comme certains de tes proches dans ton MLM)

Je n’ai jamais eu autant d’argent sur mon compte et j’ai dix semaines de congés.

Génial !

de cadre à nomade episode 1
Premier épisode de mon podcast De Cadre à Nomade

Puis, j’ai l’impression de me transformer en Jim Carrey dans The Truman Show.

Film où chaque journée est la même. Il dit bonjour aux mêmes personnages, à la même heure, au même endroit, chaque jour…

Chaque matin, après avoir pris la ligne bleue 2 et le RER A, j’arrive à la même heure au bureau et je vois toujours ce même type qui fume sa cigarette en regardant dans la même direction, chaque matin !

I am Jim Carrey !

Je suis parti pour aller d’un point A à un point B, du lundi au vendredi, 47 semaines par an, à voir les mêmes personnes jusque 65 ans ?

Youhou, je vais travailler 7 jours sur 10 pendant 43 ans dans un job :

  • qui ne m’éclate pas
  • avec un plafond financier
  • où je n’ai pas le goût du challenge
  • pas libre géographiquement (cela a toujours été mon rêve)
  • où j’échange mon temps contre de l’argent et donc ne peut prétendre à l’indépendance financière (un autre de mes objectifs)

STOP !

Rencontre avec le marketing de réseau

« Guillaume, tu es dispo ce soir ? Il y a une présentation d’un business novateur ! »

« OK!!! »

Je sus le prospect le plus facile du monde, j’ai une confiance totale envers la personne qui m’invite.

J’assiste à une présentation, je suis impacté par l’histoire du présentateur.
J’établis des parallèles entre son histoire et la mienne.

Je suis impacté AVANT TOUT par l’histoire et NON par les produits ou le plan de rémunération comme quasiment tous les distributeurs MLM.

J’aimerais y arriver en MLM.

Je sens que grâce au MLM, je peux :

  • assouvir mon besoin d’indépendance géographique et financière
  • ne plus me sentir vide à l’intérieur
  • devenir fier de moi
  • être payé pour mes résultats et non mon temps ! Game Changer pour moi.

Avoir une vide choix comme le montre ce graphique que j’avais réalisé pour illustrer mon propos (tu peux l’utiliser).

style de vie MLM
Style de vie CDI VS style de vie MLM (en théorie…)

Sinon, je suis toujours dans ce MLM mais je ne te dirai pas le nom, je ne suis pas là pour ça (spoiler : je le développe toujours).

Débuts en MLM

Mes premières fiertés

Mes uplines me disent de faire une liste de contacts. Alors, je fais une liste de contacts.
J’écris 20 noms d’hommes et de femmes avec qui j’aimerais bien travailler.
Je ne sais même pas si ces prospects sont qualifiés , le début de la prospection « au hasard » de « personnes positives ».

Youhou ! J’en recrute très vite 3.

Ils signent en n’achetant aucun produits, voir très peu de produits…
Je ne comprends pas du tout que, sans acheter de produits, ils ne pourront pas se faire une expérience produit et donc développer de l’affection de la marque qu’ils sont censés représentés.

Mais je m’en fiche, j’ai parrainé plusieurs personnes !

Puis, j’ai multiplié les RDV, après mes journées de travail en tant que business analyst.
J’avais des RDV le soir, plusieurs fois par semaine (génial la vie parisienne où tu ne vois que ta compagne qu’après 21heures).

Ce sont des personnes contactées sur Shapr, soit des personnes sur ma fameuse liste de contacts (j’avais même écrit une liste de 200 noms).

Puis, j’ai commencé à avoir quelques résultats…
Je suis plus fier de gagner mes 500 premiers euros avec ce projet que mon « salaire de salarié ».
Je passé 3 positions.
Enfin, je gagne pour la première fois plus de 1000 euros !

Ultra excité, j’appelle mon père qui me rappelle que je gagne toujours beaucoup moins que mon boulot de business analyst.

Chiant à entendre… Mais vrai.

Des personnes abandonnent

La majorité ne reste pas dans mon équipe…
Normal ! Ils perdent de l’argent comme 7 distributeurs sur 10 en MLM.

Financièrement, j’expérimente mes premières montagnes russes.
C’est beaucoup moins fun que les parcs Universal Studios en Floride.
Puis, je perds une première position du plan de rémunération.

Je n’y arrive pas en MLM.

Malgré tout, je n’abandonne pas.

Je fais un maximum de développement personnel et commence à croire au secret « si tu y penses toujours cela y arrivera!!« .

Une persévérance qui ne porte pas ses fruits

L’horreur de ces moments dans mon MLM

Un évènement ridicule

Je me mets, écoute-moi bien, à faire des démonstrations produits à plusieurs personnes en même temps.. L’angoisse pour moi !

Un vendredi soir, je débarque chez un ami qui avait invité 6 personnes à venir découvrir mes produits.
À la suite d’une semaine compliquée au travail, je me pointe avec ma mallette.
Quelle surprise de constater que l’ambiance était en mode « apéro ».
Pour une fois, cela ne me plaisait pas.

Ensuite, je me suis mis à gérer 6 personnes qui s’en fichaient complètement de mes produits… en étant novice dans l’exercice.

L’horreur.

Je n’y arrive toujours pas en MLM.

Finalement, tu veux savoir mon chiffre d’affaires ?

0 euro.

120 invitations et 0 vente


Je pense que j’ai eu le ratio le plus pourri de l’histoire du marketing de réseau !

Mon entreprise partenaire organisait une exposition géante en région parisienne.
Un événement classe, haut de gamme, professionnel et gratuit !
Une superbe occasion pour inviter les 120 personnes à qui j’avais présenté l’opportunité ou mes produits en région parisienne.

Sauf que, cela ne s’est pas déroulé comme prévu.

Le résultat ?


120 invitations pour 7 réponses positives pour finalement 4 personnes présentes et… roulement de tambours… 0 vente

Effectivement, je n’y arrive toujours pas en MLM.

Ma copine (compte séparée à l’époque) n’a pas eu, non plus, des résultats fameux…

Pas évident pour ce couple de distributeurs MLM inspirant sur Instagram!

Surtout que c’était à un moment où je n’avançais plus depuis des mois.

Le PIRE vendeur du monde

Od Mandino a écrit le livre « Le plus grand vendeur du monde« , je pourrais écrire le livre « Le pire vendeur du monde« .

Même si je croyais à 100% dans les produits de mon MLM, j’étais lamentable pour vendre les produits.

En présentation one-to-one par Messenger ou en vrai, la même chose !

Heureusement… J’ai trouvé une méthode pour n’échanger qu’avec des personnes qui aiment le marketing de réseau et qui savent exactement ce que je fais. Je t’en parle à la fin de cet article.

Un matin, j’avais une présentation en one-to-one.
J’avais déniché cette présentation grâce à 1 vocal envoyé à un profil « sympa ». Un profil que j’avais vu sur un groupe Facebook de développement personnel.

Et oui… j’envoyais des messages vocaux à des inconnus, sans QUALIFIER mon prospect.

Au bout de 15 minutes de visio, elle me dit :

« Bon, tu accouches ? C’est quoi ton truc ? Je n’ai pas tout mon temps ! »

Je tournais sans arrêt autour du pot en début de RDV.
Il était hors de question, pour moi, de me pointer en déballant mon truc !
Je mettais 15 minutes avant de rentrer dans le sujet…
Mais, quel looser, je faisais perdre du temps à mon interlocuteur et je perdais du temps par la même occasion.

Et oui, je n’y arrive toujours pas en MLM.

Je n’y arrive pas en MLM. J’ai peur de l’échec

Pourquoi je procédais de cette manière ?

À première vue la peur du rejet.
Puis, la peur du NON, la peur d’encore subir une réponse négative, la peur de ne pas avancer, la peur de devoir expliquer à mes proches que j’abandonne, la peur d’abandonner mes rêves.

Une peur par rapport aux proches, car je me mentais à moi-même et aux autres en disant « ça va » quand on me demandait si tout allait bien dans mon MLM.

Ça n’allait pas, j’étais repassé sous les 1000 euros.

Et oui, je n’y arrive toujours pas en MLM.

Je n’ai jamais aimé prospecter

Il existe des personnalités qui n’ont aucun mal à aller vers les autres pour « créer du lien » et pour proposer leur business.
Tant mieux pour elles.

Mais, pour toi, est-ce un plaisir de prospecter ton marché chaud ou d’aller démarcher des inconnus sur les réseaux sociaux et FAIRE GENRE que leurs vies t’intéressent ?

Moi, non. Je n’ai jamais aimé prospecter.
Je le faisais, car mes uplines me l’avaient dit et je me disais que c’était la seule méthode qui existait.
Normal, non ?

Je tiens à dire que ces méthodes ont marché pour nos uplines. Nos uplines qui, bien souvent, nous inspirent tellement par leurs réussites financières et leurs niveaux de développement personnel.

Mais, moi, je n’y arrive toujours pas en MLM.

La révélation

PAs aligné avec ce que je disais

Lorsque j’étais mis à l’honneur sur scène pour célébrer chaque nouveau palier atteint, ou quand j’animais un module devant des dizaines de personnes, je répétais toujours cette phrase :

« J’ai débuté le MLM car j’ai compris que si je ne changeais rien… rien n’allait changer »

Mais, Guillaume…

Tu oses dire ça alors que tu stagnes depuis 2 ans ? En utilisant les mêmes méthodes de prospection ? Oui je sais… je n’y arrive pas en MLM !

Fort heureusement, je suis tombé sur un article de blog américain.

MErci à cet article de blog MLM

On y parle de : « Become a leader in Mlm WITHOUT bug family and friends » (devenez un leader dans Mlm SANS embêter ta famille et tes amis).

C’est le début d’une nouvelle passion, de mon changement de stratégie, d’un second souffle !

Ainsi, je découvre comment des nouveaux distributeurs américains deviennent des leaders en MLM, sans faire de prospection.

Le rêve pour moi !

Puis, j’ai réfléchi sur deux points :

  1. J’ai réalisé que les méthodes enseignées étaient de très vieilles méthodes.

    Tu as lu le livre « Votre première année en marketing de réseau » , rédigés par les Yarnell ? Les méthodes sont restés les mêmes !

    Pourquoi l’évolution n’est pas marquée plus que ça ?

    Dans chaque modèle économique, il y a eu des révolutions dans la manière d’augmenter son chiffre d’affaires.
    En effet, à part le marketing d’attraction en stories sur Instagram et via des posts sur FB, la base est restée la même.
  2. Dans le même temps, j’ai découvert que tous les nouveaux entrepreneurs web utilisent des systèmes marketing et non pas des systèmes de prospection AU HASARD.
    Plutôt, des systèmes basées sur l’échelle de valeurs.

    Penses-y : as-tu déjà été séduit par un produit sans avoir forcément échangé directement avec le vendeur ?
    Une grosse partie de commerce en ligne se passe aujourd’hui comme cela !
    Les ventes se font en automatique. Pourquoi alors ne pas alors recruter et vendre en automatique ?

    Rassure-toi, je suis fan du modèle du MLM pour donner l’opportunité à des personnes d’atteindre leurs rêves, le lien social est toujours là dans ces méthodes. Heureusement, les relations humaines seront toujours la base du marketing de réseau.

De nouveaux leaders américains développent leur entreprise sans avoir à vivre la plus grande DOULEUR que j’avais dans le MLM, pourquoi je n’aurais pas le droit à cette chance également ?

J’ai failli abandonner

J’ai failli abandonner, mais j’ai eu la chance de découvrir une méthode duplicable avec laquelle j’étais aligné à 100 %.
En effet, j’ai cette conviction que les méthodes de prospection traditionnelles ne sont pas adaptées à tous les types de personnalité (dont la mienne).
Ces méthodes ont fonctionné, fonctionnent et fonctionneront toujours pour certains.
En témoigne les success stories que tu entends à chaque événement, à chaque zoom d’équipe.

Mais..

– Aimes-tu les méthodes de prospection classiques ?
– As-tu les résultats que tu veux ?
– Aimes-tu aller vers les autres dans le but de présenter ton opportunité ou vendre ton produit ?

Moi… Non.

Chacun a sa personnalité. Si, toi, tu aimes tout ça : continue !

À l’inverse, si tu es comme moi avant :

  • Quelqu’un qui n’aime pas faire des invitations à longueur de journée
  • Une personne qui persévère mais sans le retour financier envisagé à l’origine
  • Ne sais plus où trouver des nouveaux prospects

Si et seulement si, un des 3 points ci-dessus te parle, alors :

Je t’offre un pack de vidéos que tu recevras pendant 5 jours.

COMMENT RECRUTER EN MLM DES PROSPECTS QUALIFIÉS SANS DEVOIR PASSER SA JOURNÉE A FAIRE DES INVITATIONS ? Clique ICI pour récupérer ton pack.

C’est une synthèse de plusieurs mois de formations (j’ai perdu tellement de temps avec des mauvaises stratégies…) et plus d’un millier d’euros investi pour avoir accès au savoir des nouveaux top-earners MLM américains.

À la fin de ces 5 jours, tu seras déjà en avance sur 99 % des distributeurs MLM qui ont tous la même stratégie marketing et tu comprendras les bases pour attirer dans ta downline les prospects de tes rêves (sans devoir les prospecter).

Tu vas comprendre pourquoi je suis si excité pour l’avenir du MLM.

Je te remercie d’avoir lu cet article et je te dis à bientôt.

Guillaume.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *